Nora


11 Sep
11Sep
Vingt-trois nouvelles de style et de contenu divers, graves souvent, poétiques parfois, drôles quelquefois, empathiques toujours. L’auteur y privilégie une approche sensible des humains, décrivant avec un ton et des mots justes leur fragilité, leurs doutes, leurs cassures, leurs élans. Des personnages attachants : Nora, l’adolescente, Reto, le jeune garçon solitaire, Jacques-Emile, le journaliste à la retraite, Pablo, le peintre dans le doute créatif, Antonin, le prêtre en rupture ou Semret, l’exilée érythréenne. Des lieux d’hier : Lausanne au XIXe siècle ou Berlin des années 60. Des lieux d’aujourd’hui : Préverenges un après-midi d’automne, Payerne un soir de carnaval, Fribourg à la fin du jour. Des récits qui quelquefois s’envolent dans le rêve, tels le tram 33 au-dessus des forêts du pied du Jura, ou la barque de Chandrakumar sur la trace de Vasco de Gama, ou plongent dans les abîmes telle la danseuse espagnole sous le projecteur du poisson lanterne. Une écriture riche où le nouvelliste cite volontiers ses auteurs préférés, fait rythmer les phrases, joue avec les sons, se fait poète :
                                                                        

Un vol de calaos a déployé son voile

Le chant du balafon tourne dans les étoiles

Les fétiches ont lâché les griffes du guépard

Du feu du forgeron jaillit un éclair noir.                                                                                                                      

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.